Sonothérapie

Le soin sonore avec bols chantants est une tradition millénaire nous venant du Népal, de l’Inde et du Tibet. Les sons, vibrations, entrent tout doucement en résonance avec chacune de nos cellules qui composent nos muscles, fluides, organes, glandes et os. Cela engendre une perception de bon fonctionnement, une meilleure oxygénation, la création de protéines adaptées et un drainage efficace des déchets.

Par tout un système de neurotransmission, les informations vitales se dirigent vers les deux hémisphères de notre cerveau qui entrent alors en mode alpha, c’est-à-dire en relaxation et détente. Puisque notre corps est composé majoritairement d’eau, les ondes sonores se propagent mieux que dans l’air et atteignent en profondeur toutes parties et membranes. Les ondes thérapeutiques des bols révèlent à notre corps physique, ainsi qu’aux corps subtils, les énergies dont ils ont besoin.

 

Plusieurs tensions nerveuses ou physiques peuvent ainsi se dégager et libérer ces énergies qui ne demandent qu’à mieux circuler. Notre corps se mettant au diapason avec les vibrations qui composent l’Univers, une reconnexion s’opère et la notion d’auto-guérison prend le relais. Grâce à la relaxation et à la détente, notre corps peut se libérer de lourdes peurs, souffrances ou émotions désagréables et les remplacer par une harmonie holistique qui favorise un meilleur ancrage sur Terre dans le quotidien. Une sensation de bien-être global s’installe dans la durée grâce au lâcher-prise conscient et au principe de la « mémoire cellulaire » qui enregistre les informations véhiculées par les bols.

Le vibrations, celles qui viennent, des bols et des gongs tibétains sont reconnus comme ayant des capacités pour soigner les gens scientifiquement, on y vient peu à peu.
C’est une tradition millénaire qui nous vient d’Asie du tibet notamment les bols tibétains alors on trouvait ça un petit peu ésotérique il ya quelques années est bien là la science commence à s’y intéresser, et les vertus justement sont étudiées au CHU en milieu hospitalier à Clermont Ferrand. Le service du professeur Duteil l’étudie en ce moment en collaboration avec des chercheurs du CNRS l’impact des fréquences du son sur nos organes. Chez nous à Paris à la Pitié Salpêtrière également le service du professeur Le Prince de chirurgie cardiaque a pour idée prochainement d’utiliser avant et après les opérations du coeur des bols tibétains pour leurs vertus anxiolytiques et apaisante et surtout anti douleur.
la vibration traverse tout; la vibration traverse l’acier 10 fois plus rapidement que l’air, et 4 fois plus rapidement l’os; comme le corps est constitué à 75/80 % de l’élément liquide la vibration elle traverse les différents tissus et vient mettre tout en vibration toutes les cellules du corps en fait.
la vibration elle va être captées par des petits récepteurs qu’il y a dans la peau. La peau c’est l’organe le plus grand du corps : 1.8 mètres carrés et elle est remplie de centaines de milliers de récepteurs dont un certain type s’appelle les corpuscules de Pacini qui sont très sensibles à vibrations, ils vont transmettre ces vibrations à la moelle épinière et au cerveau, donc ça va avoir un impact sur le corps ça c’est sûr et ça va faire que notre cerveau va décharger les hormones comme la sérotonine comme la dopamine comme l’ocytocine qui vont avoir un impact favorable.
Deuxième élément le son; on sait évidemment que le son en général sous la forme de musique a aussi un effet favorable et un effet anxiolytique et un effet contre la douleur.
Cela est lié aux ondes émises par les par les vibrations notamment les ondes delta et états qui sont vraiment les ondes les plus basses que le cerveau produit notamment et c’est le cerveau les produits naturellement quand il en état d’hypnose par exemple ou dans certaines méditations; et là naturellement les vibrations des bols vont amener les personnes et le cerveau à produire ces ondes là ce qui va vraiment amener à une détente un relâchement total aussi bien au niveau émotionnel mental que physique.
Méthode anti-douleur non médicamenteuse. Selon des études le son ferait baisser la tension artérielle et si la vibration des sons fait baisser le cortisol qui est l’hormone du stress c’est bon pour tout le monde parce que le cortisol est impliqué dans le diabète donc l’obésité.

·         Détente et relaxation profonde. Libération du stress.

·         Relâchement des tensions physiques, mentales et émotionnelles.

·         Harmonisation entre le corps et l’esprit.

·         Soulagement des troubles digestifs, urinaires, des insomnies, des maux de dos, manque de concentration, des désordres sexuels, de la fatigue chronique, de migraines, traumatismes et beaucoup d’autres…

Tarif de la séance 48 euros

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)

Filtres actifs